exceller en Leadership

- Le succès, c'est d'avoir formé une équipe de successeurs -

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Exceller en leadership implique d’exceller dans le travail en équipe, avoir surmonté les trois obstacles vous empêchant d’accéder à la victoire publique et laisser la place aux successeurs qui seront capables de faire mieux que vous. Chacun de ces aspects engagent des démarches spécifiques : 

  • Comprendre la dynamique d’une équipe et accélérer sa croissance.
  • Surmonter les montagnes de la Vision, de l’Equipe et du Changement.
  • Développer la posture du mentor.

 

1- Quels sont les rouages du travail en équipe et de la croissance ? 

Lorsque j’ai commencé à avoir une équipe plus large, le livre qui m’a le plus éclairé sur le travail en équipe est le livre des “17 lois infaillibles du travail en équipe” de John Maxwell”. Ce livre a l’avantage de clarifier la dynamique d’équipe et vous éclaire sur les stratégies à mettre en place pour passer d’une équipe de simples individus à une équipe de champions.

Pour ma part, je n’arrivais pas toujours à saisir les attentes de mes équipes. L’avantage d’avoir franchi les premières montagnes du Leadership est que j’ai appris à être moins centré sur la découverte de mon fonctionnement et sur mes problématiques internes (connaissance de soi, direction, gestion de priorités). Ce que vous avez à faire, vous le faites bien en vous assurant que votre équipe travaille sur les bonnes priorités parce qu’elle reste dans sa zone de talent. Mais n’oubliez pas que…

Ce que vous avez à faire est d’investir dans votre équipe. 

Les lois de l’équipe vous conduisent dans l’art de créer un écosystème efficace en matière de relations d’équipes. John Maxwell, dans son ouvrage les « 17 lois infaillibles du travail en équipe« , propose un bon aperçu des principes pour comprendre comment fonctionne une équipe.

En voici quelques-uns :

    • La loi de l’importance : Le chiffre 1 est trop petit pour accomplir des exploits.
    • La loi de la vue d’ensemble : L’objectif est plus important que le rôle.
    • La loi du créneau : Tous les joueurs ont une place correspondant à leur créneau.
    • La loi du Mont Everest : Plus l’objectif est élevé, plus le travail en équipe est nécessaire.

Par la suite, votre focus est de traverser la 7ème montagne, celle du développement. Cela veut dire que vous allez passer d’un focus « équipe » à – de nouveau – un focus « individu ». Avec cette dernière montagne, vous allez vous rendre attentif aux lois de la croissance afin de booster leur croissance personnelle. Je reviendrai sur cet aspect en lien avec le mentoring. 

 

2- Quels sont les trois obstacles à surmonter ?

Quand on revient à la question du Leadership, on peut associer la victoire publique à 3 obstacles auxquels  font face des jeunes cadres ou managers. Ces 3 derniers obstacles ont un lien avec les 3 premières montagnes.   

  • Obstacle n°4- Communiquer la vision sur où vous voulez aller : Du fait que vous avez appris à avoir donner une direction pour votre vie. Vous êtes en mesure de donner une direction pour votre équipe. Certes, pour une équipe, cela engage de nouveaux défis pour savoir la communiquer. Mais votre rôle en tant que leader est de faire un travail de clarification avec votre équipe. Il est vrai qu’à l’heure actuelle, on revient du concept « le leader donne la vision de manière hiérarchique et unilatérale ». Aujourd’hui cette démarche s’inscrit dans une approche collaborative et d’intelligence collective. Toutefois, votre équipe vous suit parce que vous incarnez cette vision, vous l’avez dans vos tripes. Il y a des outils et des processus qui peuvent faciliter ce travail de co-construction avec l’équipe, mais en fin de processus, vous êtes le capitaine, donc c’est à vous que revient le fait de prendre les décisions.
  • Obstacle n°5- Créer les conditions de réussite pour votre équipe : Votre équipe passera par différentes phases de développement. La constitution, les fondations d’un fonctionnement optimal, la création d’une histoire commune avec des valeurs et une culture d’équipe, l’élargissement de l’équipe et le développement de l’équipe pour mieux « performer ». Le leader sera de plus en plus attentif et intentionnel dans la dynamique de groupe qu’il va impulser de manière explicite (temps de cohésion) et d’autres fois de manière plus subtile en proposant de vivre des expériences informelles.

Toutes ces choses sous-entendent que le leader a bien compris son rôle vis-à-vis de son équipe : c’est un créateur d’écosystème.

  • Obstacle n°6- Conduire le changement pour plus de croissance :  En tant que leader vous êtes capable de créer un futur alternatif et de changer tout un système pour y introduire l’innovation. Vous savez que le changement est impératif pour grandir. Vous influencez la mentalité des gens en les aidant à changer de paradigme. En investissant dans l’équipe et les personnes plus réceptives pour grandir. Vous avez appris vous-même à grandir et faire grandir votre équipe. Plus vous montez de niveau en Leadership, plus vous avez compris que le changement ne s’impose pas. Pour être efficace, il s’installe progressivement au travers des victoires. Vous instillez de nouvelles pratiques par l’exemple, des processus différents qui amènent de meilleurs résultats. Vous avez le discernement qui vous permet de savoir par quoi commencer et ce qu’il faut absolument éviter (ex: s’attaquer à des symboles de manière frontale). D’autre part, vous avez appris comment le conduire à l’échelle de l’organisation.

 

3- Pourquoi le mentoring est le signe que vous excellez en Leadership ?

Un leader doit grandir toute sa vie ainsi que son influence. Quand vous arrivez au niveau de l’excellence, vous arrivez aux dernières phases d’apprentissage en bouclant le cycle de reproduction du Leadership. Vous en avez compris les lois, vous les avez respecté et surtout, mises en pratique.

L’art du Leadership est devenu pour vous une seconde nature. 

Vous affinez constamment votre art mais de manière presque inconsciente. Vous avez conduit votre équipe à travers différents challenges et vous avez connu à plusieurs reprises la victoire publique. Vous comprenez à ce stade que le plus important, au-delà des résultats, est le développement des personnes. Vous comprenez que le cœur du Leadership est en fin de compte, non pas la réalisation des projets, mais la réalisation des personnes qui font les projets. Quand vous commencez à investir dans la croissance d’individus, vous leur faites vivre un modèle qu’ils seront à même de reproduire au sein de leurs propres équipes et cercles d’influence. 

Démultiplier les leaders, c’est exceller en Leadership. 

Pour cela le mentoring est selon moi la démarche la plus pertinente. J’ai eu le privilège d’être le mentor de plusieurs jeunes qui avaient des responsabilités dans différents secteurs. J’ai vu leur évolution et comment ils ont su transmettre ce qu’ils avaient reçu d’autres. Je peux considérer que de les accompagner a fait partie de mes plus grandes joies. J’ai pu constater que l’investissement humain dans de jeunes leaders conduit à une croissance exponentielle pouvant dépasser la simple sphère d’influence.

Alors que j’arrivais à la fin de ma mission dans l’organisation où j’avais été responsable de développement, les conditions de fin étaient plutôt décevantes. Au vu de mon investissement durant les 8 dernières années et de la croissance qui s’en était suivie, je m’attendais à un départ un peu différent. Il a suffit d’un changement de direction remettait en cause tout le travail accompli depuis des années malgré les très bons résultats. Ce ne fut pas simple… A mon grand regret, je constatais que la personne qui allait me succéder et qui avait été choisie par ma nouvelle hiérarchie avait le profil opposé à ce que je pouvais rechercher chez un successeur…J’avais le sentiment d’avoir échoué dans ma tâche de leader.

La providence a de l’humour car malgré cette triste situation, du positif en est sorti. Une personne de l’équipe en qui je voyais du potentiel pour reprendre la suite me demanda d’être son mentor.  En acceptant, j’avais fait le deuil de voir quelqu’un exploiter et amener encore plus loin ce que j’avais développé. Ma priorité était devenue la croissance de cette jeune responsable. Aujourd’hui, elle n’a pas repris la responsabilité nationale que j’occupais mais l’équivalent au niveau européen avec la possibilité d’avoir un plus grand impact. Quand vous voulez exceller en Leadership, vous ne mesurez plus votre succès à partir de vos réalisations.

A ce stade, mesurer l’impact de votre Leadership ne passe plus par ce que vous avez accompli mais par le succès des personnes de votre équipe et de ceux que vous accompagnez en tant que mentor. 

=> « Exceller en Leadership » correspond au passage du Niveau 3 au Niveau 4 du Leadership. (Voir carte du Wonder Leader)

Fermer le menu